Créé en 1926, le salon allemand IFA a présenté de nombreuses technologies qui sont par la suite devenues des standards durant plusieurs décennies : la télévision à tube cathodique en 1931, le premier magnétoscope en 1935, la cassette audio en 1962… L’édition 2016 de l’IFA fait cette année la part belle à la réalité virtuelle, et tout semble bien réuni pour que cette dernière triomphe durant les années à venir !

Des casques VR aux caméras filmant à 360°, en passant par les dispositifs de réalité augmentée, la réalité virtuelle est dans les plannings de toutes les grandes marques mondiales : Samsung, Google, Qualcomm, Acer, LG, Alcatel, Zeiss… Tout le monde veut en être sur ce marché balbutiant qui s’annonce aussi prometteur que l’arrivée d’Internet pour le grand public dans les années 2000. Il faut dire que le potentiel est véritablement énorme : certains cabinets d’analyse pensent que ce secteur d’activité représentera 120 milliards de dollars de chiffre d’affaires d’ici 2020. Il est estimé que l’utilisation de la réalité virtuelle devrait dépasser celle de la télévision d’ici 10 ans !

Franz Troppenhagen, chef de produit chez le roi de l’optique allemand Zeiss, affirme ainsi que “depuis 2016, le marché de la VR a véritablement commencé à croître car les gens peuvent maintenant voir les bénéfices de l’utilisation de la réalité virtuelle”.

Les constructeurs chinois sont aussi sur le pied de guerre, là où la Chine s’annonce comme allant être le plus gros marché pour la réalité virtuelle et augmentée. Un des directeurs de développement produit du géant de l’électronique TCL annonce que “d’ici 5 à 8 ans, vous regarderez un écran sur votre mur, et vous serez incapable de discerner s’il s’agit de la réalité ou d’un écran animé”.

Une autre tendance qui semble émerger de l’IFA 2016 est la future fusion entre les mondes de la réalité virtuelle et augmentée. Si pour le moment ces deux univers nécessitent des dispositifs différents, il y a fort à parier que de prochains casques permettront l’utilisation de la réalité mixte : mi-VR, mi-AR. De quoi offrir de nouvelles opportunités au niveau des technologies et des usages, mais sûrement pas avant 5 ans.

L’édition 2016 du plus grand salon de l’électronique grand public confirme donc la tendance : les réalités virtuelles et augmentées sont sur le point de devenir des technologies majeures dans les années à venir. Si l’intérêt des consommateurs n’est plus à démontrer, les usages de la VR sont encore peu répandus et doivent encore être inventés pour devenir véritablement incontournables dans la vie quotidienne de tout un chacun. Cela rappelle fortement l’arrivée de la micro-informatique dans les foyers au début des années 1980 : le monde entier sentait qu’une révolution était en train de se produire, avant que les ordinateurs fassent partie du quotidien de nombreuses personnes quelques années plus tard. Le futur de la réalité virtuelle pourrait bien suivre le même chemin…